J’ai testé : les verres anti « lumière bleue » de Jimmy Fairly

12650243_10208240750046189_1104361795_n Il y a 3 mois, j’ai décidé de tester les nouveaux verres dont on entend de plus en plus parler : les verres anti « lumière bleue ».

Nous sommes de plus en plus nombreux à passer des heures entière sur nos écrans. Plusieurs études ont montré que la lumière bleue émise par les écrans était responsable de lésions sur la rétine. Je ne vais pas vous parler des termes techniques, vous trouverez pleins d’informations sur internet à propos de cette lumière. Je vais plutôt vous apporter un avis objectif sur mes 3 mois de vie avec ma nouvelle paire de lunettes 🙂

Je suis étudiante en infographie, et les écrans font donc partie de mon quotidien. Je passe entre 6 à 8 heures par jour sur un ordinateur, et quand je rentre le soir qu’est ce que je fais ? Encore des écrans!
Cela n’est donc pas étonnant que les migraines font partie de mon quotidien. J’avais environ une grosse migraine par semaine, mais ça c’était avant…

Maintenant c’est une autre vie qui a commencé!
J’ai adopté les lunettes Jimmy Fairly aux verres anti lumière bleue. J’avais entendu du bien de ces verres, j’ai voulu tester, et le moins que l’on puisse dire c’est que je ne suis pas déçue.

Voici ce qui a changé dans ma vie :
– je n’ai plus de migraine, j’avoue ne pas avoir pris un doliprane depuis 3 mois
– quand je rentre chez moi, je n’ai plus mal aux yeux comme avant
– et en plus, un super tote bag m’accompagne tous les jours à la fac !

Plus sérieusement, ces verres sont très bien, car au premier abord, on ne devine par que le traitement lumière bleue est intégré. Sur la plupart des verres de ce type, on aperçoit un reflet bleuté. Sur ces lunettes, pas de reflet flagrant ! Quand on incline les verres vers une source de lumière, on aperçoit des points de lumière légèrement bleuté mais ça ne se voit pas quand on les porte, ou très peu.

Je suis graphiste et un opticien m’a dit que je faisais partie des personnes auxquelles ont déconseillait de porter ces verres. Honnêtement, je ne regrette pas du tout, car je ne suis pas gênée dans mon travail au niveau de la perception des couleurs. Les verres n’étant pas beaucoup teintés, je ne vois aucune différence.

Alors un conseil, avant que les fabriquant d’ordinateur intégrent une protection contre la lumière bleue dans leur écrans, par pitié protégez vos yeux en prenant vos précautions.
Il existe également des lunettes sans corrections pour ceux qui ont une bonne vue, avec seulement le traitement sans correction (Edie & Watson). Et pour 45€, ça ne vaut pas le coup de s’en priver !

Et vous, avez-vous des verres avec ce traitement spécial ? Qu’en pensez-vous ? Ça m’intéresse !

12650514_10208240750126191_625772814_n

Tarte tomates mozzarella basilic et pesto

DSC_0307

Voici une recette que j’adore, car elle est très facile à faire, et surtout rapide. Vous n’avez pas d’idée de repas pour ce soir ? Voici une recette réalisable en quelques étapes très simples.

Pour cette recette, il vous faut :
– une pâte brisée
– 4 à 5 belles tomates
– 2 boules de mozza
– quelques feuilles de basilic frais
– du pesto
– sel et poivre


Étapes de réalisation :
1. Préchauffer le four à 210°. Déroulez la pâte brisée dans un plat et replier les bords d’un demi centimètre. Faire des dessins sur les bords à l’aide d’une fourchette. Cela rendra la tarte plus jolie.

2. Cuire la pâte brisée à blanc. Pour éviter qu’elle ne gonfle, disposer du papier cuisson sur le fond et déposez-y des billes de céramique, ou si nous n’en avez pas, des légumes secs comme des haricots blanc. Si vous n’en avez pas non plus, faites de petits trous dans la pâte à l’aide du fourchette, cela limitera le gonflage de la pâte. Enfournez la pâte 10 minutes.

3. Une fois la pâte précuite, badigeonner le fond de la pâte avec du pesto. Vous pouvez remplacer le pesto par de la moutarde, mais ce sera meilleur avec du pesto 🙂

4. Coupez les tomates et la mozzarella en rondelles de taille régulière. Déposez sur le fond de tarte en alternant avec une tranche de mozza et une tranche de tomate. Ainsi de suite jusqu’au centre.

5. Assaisonnez de poivre et sel, et disposer quelques feuilles de basilic (si vous n’avez pas de basilic frais, du basilic en poudre sera aussi très bon). Enfournez pendant 20 à 30 minutes toujours à 210°.

Bon appétit !

Recette trouvée ici

DSC_0306 DSC_0303

Le DIY, késako ?

Dans le cadre de mon master en infographie, j’ai fais des recherches sur le DIY afin d’en faire un exposé oral pour matière de recherche. J’ai découvert plein de choses très intéressantes, et j’ai pris beaucoup de plaisir à faire ce travail.

Savez-vous que :

61% des français pratiquent le DIY

Le DIY touche toutes les catégories socio-professionnelles

Pour 89% des femmes et 79% des hommes, le DIY permet d’évacuer le négatif accumulé dans la journée.

Le DIY comporte 7 catégories :
– l’upcycling : récupérer des objets et les transformer pour leur donner un nouvel usage
– les moments de bonheur : faire part de naissance, table de mariage, enterrement de vie garçon ou de jeune fille
– le Do It Green : préparer ses propres produits de beauté, re-décorer son intérieur : tout ce qui permet de prendre soin de la planète
– la couture
– le tricot
– la customisation
– la cuisine

Et vous, pour quelle raison pratiquez-vous le DIY ? Pour moi c’est un moyen de me détendre et de me détacher des écrans. C’est aussi une fierté de réaliser quelque chose par soi-même et de l’intégrer dans son chez-soi !

En référence à cet article, je vous partage un coup de cœur que j’ai eu pour ce livre qu’on m’a offert. On y trouve toute sorte de DIY pour chaque saison, des anecdotes, des blogs à découvrir…

97822990023789782299002774_2

Posted in DIY

DIY : Le Luminaire géométrique

IMG_9279 IMG_9277

Voici une création très facile à réaliser, avec de la patience et peu de matériel.
J’ai trouvé un tutoriel sur le blog cyanotype.

Contrairement au tuto, j’ai choisi d’utiliser des tiges de même taille. Tout dépend du rendu que vous souhaitez avoir, l’important est de vous faire plaisir!

Vous pouvez pourquoi pas aller plus loin dans la création, en masquant certaines faces de l’abat-jour avec du papier de couleur qui laisse passer la lumière, ou du papier à motif. Soyez créatives, et laissez libre court à votre imagination !

Posted in DIY

Cuisine : La tresse Savoyarde

DSC_0626DSC_0628   DSC_0630DSC_0631

Petite nouvelle dans mon classement des recettes les meilleures (et les plus grasses!) : la tresse savoyarde. Je dois avouer que l’idée n’est pas de moi, c’est mon chéri qui a réalisé cette magnifique tresse.

Le principe est simple : mettre tous les ingrédients au centre de la pâte feuilletée, découper des traits de chaque côté puis rabattre en tressant. Voici le résultat !
Pourquoi je vous dis que c’est gras ? Voici les ingrédients :
– des oignons
– des pommes de terre
– de la crème
– du fromage à raclette
– du jambon
– et en bonus de la rosette

Voilà…. Il n’y a plus qu’à badigeonner de jaune d’œuf le tout, mettre au four environ 50 minutes… Et déguster!

Les minis objectifs Pixter

pixter

Je vous parle aujourd’hui d’un réel coup de cœur dans ma vie, les objectifs pour Smartphone Pixter.
Pour mes 24 ans, mes amies m’ont offert l’objectif macro de la marque. C’est une start-up lyonnaise qui vend ces petits objectifs, et je dois avouer que leur avenir est très prometteur étant donné la facilité d’utilisation et la qualité de ses produits!

hybtgfv
Le principe est simple, un petit objectif se visse facilement sur une pince, et cette dernière se fixe simplement sur n’importe quel téléphone. Il suffit d’avoir un appareil photo et de mettre l’objectif par dessus. Ce système de pince est très bien étudié car tout d’abord il n’abîme pas le téléphone, et il peut facilement passer d’un modèle de téléphone à un autre. Par exemple, lorsque j’utilise l’objectif avec mes amis, c’est très souvent (à chaque fois) que quelqu’un veut essayer avec son téléphone et il suffit donc d’ouvrir la pince.
nhtbgcd
Voici quelques exemples de photos que l’on peut prendre avec cet objectif macro!
La marque propose également le grand angle, et le fish eye (mon futur achat!).

Et vous, connaissez-vous les objectifs #pixter, qu’en pensez-vous?

DIY : le carnet brodé

1

Pour Noël, mes amies et moi avons décidé de tirer au sort des petits papiers avec nos prénoms pour l’échange de cadeaux, et le thème que nous avons choisi était « Cadeau DIY ».

Pour mon amie Camille (que je remercie pour les superbes photos), j’ai créé un carnet format A5 avec un cerf brodé.

5

Voici le matériel
que j’ai utilisé :

– une feuille de papier épais à motif format A4
– des feuilles blanches format A4
– de la cordelette
– du masking tape
– un tapis de découpe
– un cutter
– une règle
– un crayon à papier
– un compas
– une aiguille et du fil
– un patron pour le dessin géométrique

Étapes de fabrication :
1. Choisir un motif géométrique et l’imprimer au format souhaité

2. Plier les feuilles blanches en deux

3. Plier la couverture de façon à créer une petite tranche de quelques millimètres (0,5 mm par exemple)

4. Percer la tranche par de petits trous à l’aide du compas, à distance égale

5. Percer aux mêmes endroit le tas de feuilles blanche (si trop difficile, faire par petit tas)

6. Attacher la couverture et les feuilles blanches en faisant passer la cordelette dedans/dehors. Faire un nœud à chaque extrémité à l’intérieur du carnet

7. Une fois le carnet assemblé, maintenez le patron sur la couverture avec du masking tape

8. Percer avec le compas de petits trous à chaque endroit où l’aiguille doit passer

9. Retirer le patron, et tracer des traits repères au crayon à papier pour relier les points

10. A vous de jouer, il ne reste plus qu’à faire un peu de couture et le tour est joué! Faîtes des nœuds à l’intérieur de la couverture pour arrêter les fils, et mettre du scotch par dessus pour consolider si besoin.

3 2 4

 

Posted in DIY

DIY : les tasses personnalisée

DSC_0488DSC_0492

 

 
Mon très cher frère m’a offert des marqueurs Posca pour Noël, et c’est très vite que j’ai voulu les tester, depuis le temps que j’en rêvais !

J’ai tout d’abord commencé par chercher des inspirations sur Pinterest (vous pouvez consulter mon tableau), puis j’ai acheté des tasses en porcelaine à Hema (1,75€ la tasse, on ne peut pas s’en priver!).

Puis l’occasion de personnaliser une tasse c’est présenté, puisque l’anniversaire de Mamie adorée arrive bientôt, je me suis donc lancé à l’action!
Après m’être appliquée pour décorer la tasse, je l’ai passé 30 minutes au four à 210°. Je me suis renseigné sur le site officiel de la marque Posca, mais je me pose toujours une question (peut-être allez-vous pouvoir m’aider?) : quel vernis utiliser pour fixer la peinture, et dois-je obligatoirement vernir avec un vernis alimentaire ? J’aimerais que ma grand-mère puisse se servir de sa tasse, mais je n’ai encore pas trouvé de vernis adapté au contact alimentaire.

Si vous avez donc la réponse, laissez-moi un commentaire je vous en serais très reconnaissante!

Posted in DIY

Bonne année 2016 !

Comme chaque année après avoir bien fêté la nouvelle année, on trouve des articles à tout va à propos des bonnes résolutions. Pour ma part, cela fait bien des années que je ne m’en impose plus car je ne les respecte jamais. Le principal est de profiter et d’être en bonne santé, non ? Bien évidemment, il serait plutôt raisonnable de diminuer le chocolat, faire plus de sport et arrêter de se prendre la tête pour des broutilles, mais honnêtement qui arrive à tenir ses résolutions jusqu’à fin décembre de la nouvelle année? Personne je crois. Alors si la bonne résolution est d’être heureux et de profiter de la vie, ma conclusion est la suivante : mangeons du chocolat tout en faisant un peu de sport, et si le stresse pointe le bout de son nez, reprenez dont un carré de chocolat !

Voici quelques photos de mon 31 décembre, entre montagne et flocons, dans la station Méribel.
Et vous, où avez-vous passé votre réveillons du jour de l’an ?

Table de Noël

IMG_3597 IMG_3583Le grand repas de Noël est arrivé, j’ai la peau du ventre bien tendu! Pour la table de Noël de cette année, j’ai acheté la nappe et les serviettes à Hema (nouveau magasin à Lyon), et j’ai créé les menus de mes petites mains. Les petites étiquettes étaient également faites-main.
Pour les écritures à paillettes, j’ai utilisé les ressources téléchargées sur Jonh’s Graphisme Blog (voici le lien). Dans ce pack de téléchargement vous trouverez de nombreuses textures dorées à paillettes qui habilleront vos visuels pour les fêtes, et même pour toute l’année!

Et vous, racontez-moi, qu’avez vous eu par le père Noël, avez-vous fait une jolie décoration de table ?